Les pneus : 12 faits que vous ne savez (peut-être) pas encore …


1) Les pneus ont été inventés bien avant les autos et les bicyclettes. Pouvez-vous imaginer que les premiers pneus étaient en fer ? Après avoir fait une petite promenade à vélo,  John Dunlop avait un mal de tête énorme. C’était pour lui le point tournant : il allait créer des pneumatiques tels que nous les connaissons aujourd’hui.

 

2) En 1844 Charles Goodyear a découvert le caoutchouc vulcanisé et le procès de vulcanisation. Ce nouveau caoutchouc vulcanisé a été employé au début comme « pneus amortissants » pour véhicules et bicyclettes. A sa mort, en 1860, il avait des dettes pour un montant de 200.000 dollars. Mais tout doucement sa famille a commencé à profiter des royalties accumulées. Son fils Charles Jr a hérité quelque chose de très précieux, un talent inventif. Cela lui a donné la possibilité de réaliser une petite fortune grâce à des machines de cordonnier (machine à trépied).

 

3) Comme beaucoup d’inventions, le pneumatique à air moderne est né d’une demande de résoudre des problèmes individuels, plutôt que d’un désir de renommée et de richesse. En 1888, quand l’Écossais William Thomson était à la recherche d’une solution pour rendre les excursions à bicyclette de son fils plus agréables , il ne pouvait pas deviner l’impact de sa lampe à diode.

 

Et il y avait autre chose : ce Robert William Thomson, un inconnu pour Dunlop, avait déjà fait breveter un pneumatique à chambre à air en 1845. Cependant , Dunlop s’est installé très vite, a fondé l’entreprise qu’on allait appeler plus tard « Dunlop Rubber Company » et il a livré une bataille juridique avec Thomson : le vainqueur … Dunlop.

 

Bien que Thomson eût fait breveter son invention avant Dunlop, c’est le système, le dessin Dunlop qui a contribué davantage au développement du pneumatique à chambre à air : voilà pourquoi Dunlop a pu être considéré comme l’inventeur du pneumatique à chambre à air.  Mais Dunlop a vendu le brevet et la firme beaucoup trop tôt : c’est pourquoi il n’a pas assez profité des avantages de son invention.

 

4) Vers la fin de l’année 1891 le premier pneumatique démontable avec chambre à air  a été inventé par 2 ingénieurs agronomes à Clermont-Ferrand en France centrale. Les 2 frères Michelin ont vendu leurs idées et … avec beaucoup de succès ! 

 

5) En 1959 la première “roue carrée” a été brevetée. Oui, vous lisez bien, la roue était carrée ! Et il faut mentionner que cette roue n’avait pas seulement du succès quand on roulait sur une surface  boueuse, neigeuse ou sablonneuse ! En plus, on pouvait atteindre une vitesse de 55 km/heure. Le truc ? On l’avait caché quelque part dans le raccord de la roue : sous un angle particulier la roue pouvait s’adapter aux obstacles de la route…

 

6) Le plus grand pneu du monde a une hauteur (diamètre) de 4,02 mètres et une largeur de 1,47 mètres. Le poids de ce pneu ? 5,75 tonnes ! Bridgestone a montré ce pneu 59/80R63 VRPS (V-steel premium service) en avril 2013. Prix : à peu près 45.000 dollars la pièce.

7) Les pneus de voiture les plus chers au monde sont les pneus Michelin Pilot Sport PAX (run flat) 245/690 R520 (avant) et 365/710 R540 (arrière) pour la Bugatti Veyron. Ils sont fabriquer pour pouvoir tenir 406 km/h et pour réaliser 0-300km/h pendant moins de 14 secondes. Prix : 10.000 dollars la pièce.

 

8) Formule 1 – pneus de contrôle 265/55 R13 (avant) et 325 R13 (arrière) tiennent un maximum de 200 km et à la fin de leur durée d’utilisation ils sont recyclés. En général les teams ont à leur disposition un minimum de 20 pneus par voiture. Prix : 1500 dollars la pièce.

 

9) Continuer à livrer des prestations, même s’il y a perte de pression : les pneus run flat garantissent votre mobilité même s’il n’y a plus de pression. Vous pouvez rentrer à la maison ou vous pouvez vous rendre au garage le plus près en toute sécurité ! La composition du caoutchouc permet aux pneus de résister à la chaleur qui se produit dans ces circonstances spécifiques.

Les pneus run flat ont des pièces très spécifiques : grâce aux flancs renforcés ils vous permettent de continuer votre trajet même si vous avez perdu toute pression. Vous pouvez faire 150 km sans arrêt à une vitesse jusqu’à 80 km/heure sans perte de stabilité du véhicule. Il ne vous faut pas de roue de réserve (donc plus d’espace disponible), vous n’aurez pas de stress et vous ne perdrez pas de temps. Chez OTR-EM vous pouvez toujours acheter des pneus run flat : appelez-nous au 0032(0)-89.43.02.18 ou demandez le prix par mail : sales@otr-em.com

 

10)  Le recyclage de pneus est extrêmement important pour l’écologie puisque le temps de faire disparaître un pneu par voie naturelle est de plus de 100 ans ! Et il y a pire : sous l’influence du soleil et de l’eau il y a beaucoup de matières toxiques qui se dégagent. Heureusement 70% des pneus peuvent être recyclés ou rechapés et employés de nouveau.

 

11)  On ne peut pas remplir d’air n’importe quel pneu. Les pneus d’avion sont gonflés à l’aide d’hélium ou d’azote. Les changements de pression et de température pendant le vol peuvent endommager les pneus : s’ils étaient remplis d’air ils crèveraient.

 

12)  Les pneus représentent à peu près 20% de la consommation d’essence et ils sont la cause des frais de consommation de carburant :

* Par la pression des pneus : une pression des pneus réduite diminue la résistance au roulement et de là,  la consommation de carburant : il faudrait  donc régulièrement contrôler la pression des pneus

* Par les matériaux et la fabrication  : les fabricants de pneus peuvent choisir des matériaux et des techniques de fabrication qui diminuent la résistance au roulement au moment de la pression recommandée.

 

Contactez donc OTR-EM , spécialiste all-round de la province de Limbourg en Belgique et nous vous aiderons à choisir le pneu qui vous convient le mieux ; Tél 0032(0)-89.43.02.18 ou envoyez un mail à: sales@otr-em.com